L’indicateur correspond à l’indicateur du Programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement Niveaux d’exploitation des principaux stocks de poissons.

Sous-catégories

Choisissez des catégories dans les listes déroulantes ci-dessous pour voir différentes répartitions des données. Certaines ne seront pas disponibles jusqu'à ce qu'un niveau supérieur soit choisi.

Télécharger Headline CSV Télécharger toutes les données (CSV)

Télécharger le CSV source pour les désagrégations

Données d'en-tête

Source(s): Pêches et Océans Canada

Zone géographique: Canada

Unité de mesure: Pourcentage

La section ci-dessous fournit une description de l’indicateur.

Nom de l'indicateur

Proportion des stocks de poissons récoltés à des niveaux considérés durables

Nom de la cible

D’ici 2023, tous les stocks majeurs de poisons et d’invertébrés sont gérés et récoltés à des niveaux considérés durables, partant de 96 % en 2016

Description de l'indicateur

L’indicateur permet de comparer les taux de récolte avec les limites de récolte établies. Ces limites sont fondées sur des données scientifiques et fournissent une mesure directe indiquant si la gestion de l’utilisation de ces ressources respecte les limites des écosystèmes. Cela constitue une mesure de la pression de la pêche sur les stocks de poissons sauvages. Environnement et Changement climatique Canada (ECCC)

Couverture géographique

Canada

Unité de mesure

Pourcentage

Calculs

L’indicateur permet de comparer les taux de récolte avec les limites de récolte. Ces limites sont fondées sur des données scientifiques et permettent de déterminer directement si l’utilisation de ces ressources est gérée à l’intérieur des limites de l’écosystème. L’indicateur est un simple dénombrement des stocks qui se retrouvent à l’intérieur des limites des niveaux d’exploitation de référence, à l’intérieur des autres limites de récolte ou au-dessus des limites de récolte. (ECCC)

Commentaires et limites

Une surexploitation au cours d'une seule année ne signifie pas qu'un stock fait l'objet d'une pêche non durable. Cela entraîne plutôt une intervention de gestion. Par exemple, les stocks gérés par l'entremise de quotas sont assujettis à la conciliation des quotas, ce qui signifie que toute surexploitation d'un stock pendant une année est déduite de la limite de récolte établie pour l'année suivante.

L'Étude sur la durabilité des pêches contient les meilleurs renseignements disponibles. Comme les océans sont vastes et profonds et que les poissons se déplacent entre les habitats, leurs populations sont difficiles à surveiller.

L'étude résume les renseignements sur une grande variété d'espèces, de régimes de gestion, de types de pêche, de régions géographiques et de contextes socio-économiques. De petits changements dans l'ensemble des stocks étudiés se produisent à la suite de changements dans l'évaluation ou la gestion des stocks. Il convient d'en tenir compte dans l'interprétation des résultats.

L'indicateur ne tient pas compte des stocks faisant l'objet d'une pêche s'ils ne répondent pas aux critères des principaux stocks. Les algues et les autres plantes aquatiques sont également exclues. (ECCC)

Retour en haut